top of page
Histoire et définition de l'Hypnose Intégrative

HYPNOSE INTÉGRATIVE®
Histoire & Définition

Naissance d'une approche dans un climat idolâtre  

Hypnose Intégrative® est née il y plus de quinze années à Nice dans une époque où, en France, en Europe et plus globalement dans le reste du monde, l'hypnose appliquée à la personne humaine, dite "hypnose Ericksonienne" était quasiment la seule à être pratiquée. Certains l’appelaient "nouvelle hypnose" (en référence à Daniel Araoz en Amérique ou à Jean GODIN en France), d’autres l’appelaient "hypnose médicale" ou "hypnose clinique". En réalité, il s'agissait d'une seule et même chose évoquée de façons différentes : des suggestions indirectes et très permissives basées essentiellement sur des principes métaphoriques. 

Sous cette hégémonie ericksonienne, quelques rares "rebelles" se "débattaient" en vain avec de l’hypnose classique Elmanienne ou de l'hypnose Mesmerienne (en référence à Dave Elman et le magnétisme animal de Mesmer).

 

Erickson était alors devenu pour des communautés de praticiens de l’hypnose une "divinité" vénérée, adorée et très maladroitement imitée. Aujourd'hui et plus que jamais, c'est encore le cas.
Nombreux praticiens de l'hypnose "croient" encore aujourd’hui que l’hypnose appliquée aux relations d’aide consisterait en des techniques de "Programmation Neuro Linguistiques" (PNL Bandler & Grinder) appliquées sur des sujets aux yeux fermés ; qui de ce fait seraient en transe. Ils appellent cela "hypnothérapie" et s'imaginent ainsi pouvoir "programmer", "déprogrammer" ou "reprogrammer" ici ou là quelques  cerveaux qui seraient en perdition.

Connaissez-vous le point commun entre Milton Hyland Erickson, Johnny Hallyday et Elvis Presley ?

Milton H. Erickson a également de nombreux imitateurs et idoles. Ça fait toujours un peu le même effet que celui de croiser des Presley sur Broadway ou des Johnny dans un concours de sosies. À quand le karaoké "Milton Erickson" ?


Sacha GUITRI affirmait que le silence de Mozart est encore du Mozart ou plus exactement :

"Lorsqu'on vient d'entendre un morceau de Mozart, le silence qui lui succède est encore de lui."  Le silence d’Erickson ("paix à son âme") a généré une étonnante cacophonie et surtout des millions de caricatures.

 

Se prémunir de toute idolâtrie 

C’est à Nice, bien loin de ce brouhaha quasi "hystérique" qu’est née une approche de "l’hypnose rapide et instantanée appliquée aux relations d’aide" dénomée Hypnose Intégrative®. Il fallut s’affranchir des modèles surannés, simplistes et réducteurs dits de Milton (milton-modèle) ou de la PNL (méta-modèle) "modélisés" pour "imiter l’inimitable" (la "modélisation en P.N.L." est une façon de ne pas dire "imitation" ; elle consiste précisément à imiter et mimer.).

 

Vous avez dit Hypnose Intégrative® ?

Nourrie principalement de la subjectivité de la personne humaine, Hypnose Intégrative® propose des stratégies d’accompagnements sous hypnose directive hautement personnalisées. Cette approche flash dynamique permet aux praticiens de toute obédience de ne pas devenir des imitateurs ou de cesser de l'être ; et surtout d’intégrer l’hypnose rapide et instantanée à leur pratique sans déborder de leur champ initial de compétences.(1) C’est bien connu aujourd’hui, l’approche instantanée de l’hypnose appliquée aux relations d’aide, nommée par son créateur "Hypnose Flash®" permet d'induire des états hypnotiques en quelques secondes, dans un cadre déontologique précis et rigoureux, et d’y opérer des changements souhaités et prédéfinis par les sujets qui s’y essayent. Parfaitement adaptée à notre époque et ses nouveaux codes, cette approche répond plus que jamais aux attentes d’un nombre croissant de particuliers et professionnels.

Dans la continuité, Hypnose Intégrative® est une approche extrêmement rapide de l’hypnose appliquée aux relations d’aide. Centrée sur les affects et les codages émotionnels des réalités subjectives, Hypnose Intégrative® n’a absolument rien à voir avec des approches se disant "multiréférentielles".  Voyons cela d’un peu plus près.

 

Une personne humaine unique

C’est bien connu, toute personne imagine sa réalité interne mais ne peut la communiquer précisément tant les mots et le langage (verbal, para verbal et non verbal) participent de modes de communication imparfaits. Omniprésente, la subjectivité est cause de nombre de difficultés dans toutes les formes de communications intra et inter-personnelles. C’est précisément à cet endroit qu'Hypnose Intégrative® développe ses outils ; ils extraient de la subjectivité toute son influence bénéfique au travers de sa force de résonance affective. La personne qui consulte un praticien en Hypnose Intégrative®, au travers d’une "Interview Préliminaire Intégrative", co-crée sans le savoir sa séance d’Hypnose Intégrative® ; "l’intégration"  de sa subjectivité y est complète.  

Une approche au caractère bien trempé 

Le praticien en Hypnose Intégrative® respecte son Code de Déontologie. Il maîtrise les différentes formes d’inductions de transes hypnotiques et de suggestions directes et indirectes. Cependant il opte essentiellement pour un style directif, épuré et respectueux. Il induit des transes très rapidement ou instantanément suivant les objectifs et cadres des sessions d'hypnose. S’appuyant sur des stratégies claires et sécurisantes, le praticien en Hypnose Intégrative® catalyse des affects et processus qui permettent de transcender des vécus au bénéfice d’épanouissements souhaités.  

 

En somme, Hypnose Intégrative® constitue une approche fermement orientée résultats. Elle repose sur vingt-quatre notions fondamentales et sept piliers majeurs, d’où découlent d’infinies possibilités d’interventions hypnogènes et hypnotiques précises. 
 

Aperçu de piliers majeurs

 "L’Interview Préliminaire Intégrative" à la séance d’Hypnose Intégrative® est un pilier fondamental. Il consiste en un recueil qui vise principalement à "apprendre à parler le langage verbal, para-verbal et non verbal" du sujet (et non à le mimer ou l'imiter). C’est un lieu commun de le souligner à nouveau, mais derrière chaque expression des mots et du corps, existe une résonance symbolique "abstractive", c’est à dire une signification extrêmement élaborée qui dépasse la définition des mots choisis. Alfred Korzybski (1879-1950), en 1937, au cours de son séminaire de sémantique générale propose : "l’origine de la plupart des désaccords réside dans l’utilisation d’un terme dans des sens différents, à des niveaux différents, dans des ordres d’abstraction différents. […] ; nous disons quelque chose, mais nous ne pouvons pas nous comprendre ‘ Mettez-vous au même niveau’." (1)  La célèbre phrase de Korzybski : "Une carte n’est pas le territoire", repose sur un postulat : "Pour avoir le maximum d’utilité, toute carte, ou tout langage, doit avoir une structure similaire à la structure du monde empirique. De même, du point de vue d’une théorie générale de la santé, tout système ou tout langage devrait avoir une structure similaire à la structure de notre système nerveux. On peut facilement montrer que le système aristotélicien s’écarte structurellement de ces exigences minimales, alors que le système non-aristotélicien y est conforme."(2)

Expérience pratique

Pour mieux comprendre le concept "intégratif" de l’Hypnose Intégrative®, tout praticien pourra tester le procédé suivant (simplifié à l’extrême). En effet, la façon de proposer les questions nous offre de nombreux effets et enclenche différents processus. Dans le cas d’une induction hypnotique informelle, si nous usons de la figure de réthorique suivante sur différents individus, ayant eu ou non une expérience consciente de transe : 
 

"Je vous demande de considérer temporairement le développement de la transe comme un mouvement imaginaire. D’accord ? Très bien, faites-le et dites-moi ce que vous imaginez derrière vos paupières pour aller en transe ? Appliquez-vous pour me répondre très sérieusement s’il vous plaît. Décrivez-moi votre expérience à voix basse jusqu’à ressentir pleinement ce que vous décrivez." ,

 

dans la mesure où le sujet se prête à l’expérience, nous obtiendrons plusieurs réponses dont deux précieuses :

1. Une réponse en forme de transe intense puisque pour "répondre", il faut visiter l’idée que l’on se fait de la transe. On retrouve ici les "mécanismes émotionnels du Si"(3) si chers à Konstantin Stanislavski (1863-1938).

2. Des symboles en lien avec la représentation du sujet quant à sa transe en développement. 

 

Dans "l’Interview Intégrative©", le questionnement est fonction intégrante de ce que nous souhaitons.

Il est orienté résultats et non solution. Dans cet objectif, nous affirmons à contrepied de Korzybski et des approches PNL et autres que "la carte est le seul territoire du changement". C’est principalement sur cet axiome que l’Hypnose Intégrative® repose ; elle ne peut se réduire à une approche "multi-référentielle" ;  non, nous sommes très loin d'une approche "patchwork". Hypnose Intégrative® " intègre" principalement la carte et le territoire du sujet au service de son épanouissement dans des styles modernes et directifs. Pour ces raisons, une séance d’Hypnose Intégrative® commence toujours par une "Interview Préliminaire Intégrative". Cette dernière n’a rien à voir avec une "anamnèse" (c'est assez choquant d'entendre  tous ces praticiens utilisés ce terme purement médical pour un oui ou pour un non.).  "L'Interview Préliminaire Intégrative" vise à accueillir la subjectivité de l’Autre afin de co-créer (avec lui) une séance d’Hypnose Intégrative® hautement personnalisée. 

 

Le second postulat majeur de l’hypnose intégrative® est la "Résonance Intégrative©".

En physique, la résonance nucléaire est un phénomène de résonance à l’intérieur du noyau qui est dû aux transitions entre niveaux d’énergie. En Hypnose Intégrative®, nous transposons l'image de ce fameux noyau au "coeur affectif", cet à dire l’identité affective préconsciente de la personne humaine. Les niveaux d’énergie sont ici ses niveaux émotionnels vibratoires.(4)

Derrière chaque mot utilisé, il y a une réalité individuelle créée subconsciemment. Elle résulte d’un mélange extrêmement élaboré d’expériences, de sensations et d’émotions. De cet ensemble naît une compréhension subjective du monde ; l’illusion de la réalité. Les mots sont résumés par des représentations mentales afin de permettre pensées, réflexions, mémoire, communication… Le mot est ouverture et enfermement. Le paradoxe naît dans le mot. Réutiliser précisément et textuellement le langage du sujet (ses métaphores, ses expressions, ses onomatopées, sa gestuelle…), qui ne sont pour nous que des symboles, permet d’enclencher ce processus de résonance et ainsi dépasser le mot pour interagir sur les affects. Le langage du sujet n’est qu’un fil conducteur. Il permet d’accéder aux sensations profondes qui sont pourvues d’une infinie variété de vibrations, émotions et sentiments. Ainsi nous pouvons agir sur les états d’âme de la personne humaine en relançant des principes innés qui ont été "empêchés" ou "ralentis". "Résilience Intégrative®" et "Transcendance Intégrative®" sont alors relancés naturellement. Ils visent des processus de digestion informationnelle pour des états d’âme salvateurs. Nos états d’âme dominent nos rapports à nous-même, aux autres et aux mondes. Ils prédominent notre état général, ils sont souffles de vie.

La Fable Intégrative©

Sa portée provient aussi de sa force de résonance. Contrairement à la métaphore, au conte thérapeutique ou philosophique, la fable intégrative© ne consiste pas à inventer ou utiliser une histoire dans l’optique d’y dissimuler des messages en vue de solutionner une problématique ou une autre. Au contraire, le principe d’isomorphisme en est absolument absent. Le sujet identifie et reconnait son langage, ses mots, expressions, métaphores, allégories, paraboles et/ou onomatopées. La fable intégrative permet, au travers de la subjectivité du sujet, de modeler l’illusion qu’il a créée pour qu’elle fasse sens en lui (principe de réification). Ce procédé créera un processus de résonance intégrative© ludique. Il a pour effet un "décadrage" émotionnel. Ce phénomène de fond permet au sujet une appréhension nouvelle et salvatrice de toute information passée et à venir. Ce  "décadrage" est bien différent d’un recadrage conversationnel (et/ou pnl). De par sa nature même, les processus en sont éloignés.

Les autres piliers, "régression intégrative©", "propagation intégrative©", "transcendance intégrative©", "résilience intégrative©", etc. offrent dans leur spécificité, de réels moyens d’épanouissement. 

 

En définitive 

L’hypnose intégrative® est centrée sur le codage affectif et émotionnel des rapports à soi-même, aux autres et aux mondes. Dans un style épuré, direct et directif, elle ouvre à de nouvelles formes de langages. Hypnogènes, ces langages permettent des relances de processus utiles au plein épanouissement des sujets qui consultent. Seuls les principes d'ataraxie et d'euthymie sont visés.

 

Pour aller plus loin

Formation Hypnose Intégrative®

Le livre Hypnose intégrative® (études de cas, est.) 

 

Notes de bas de page
0). Ettzevoglov, G. (2018), Les dessous de l’hypnose en France, Cf. Code de déontologie, Éditions Euthymix.

1). Korzybski, A. (1964), Séminaire de sémantique générale, INTERZONE EDITION, p.110.

2). Korzybski, A. (2001), Une carte n’est pas le territoire, L’ÉCLAT, p. 11

3). Stanislavski, C. (2001), La formation de l’acteur, PAYOT.

4). Ettzevoglov, G. (2017), Du langage des sentiments de l’âme, d’autres visages de l’hypnose, EUTHYMIX.

5). Ettzevoglov, G. (2012), De l’induction Hypnotique, hypnose progressive, rapide et instantané, SATAS.

® Nos avocats veillent à la protection de nos marques déposées.

La reproduction, l'imitation, la suppression ou la substitution de la marque sans autorisation de son propriétaire ainsi que la détention, la vente ou l'importation de produits comportant une marque contrefaisante constituent autant de délits de contrefaçon passibles, aux termes de l’article L.335-2 du Code de la Propriété Intellectuelle, de 2 ans d'emprisonnement et de 150000 euros d'amende.

bottom of page